Le bilan de compétences est-il fait pour vous ?

Lorsque l’on cherche à changer d’emploi ou faire le point sur sa carrière, il n’est pas rare de se pencher sur les bilans de compétences professionnelles : des séries d’évaluations et d’entretiens suite auxquelles votre profil professionnel sera dressé. Pour autant, il ne s’agit pas de la panacée ! Le bilan de compétence n’est pas fait pour tout le monde ni adapté à tous les projets. C’est pourquoi nous vous livrons dans cet articles quelques clés pour bien aborder un éventuel bilan de compétences.


Pour qu’un bilan de compétence soit efficace, il faut avant tout définir un objectif


Une erreur cruciale serait d’effectuer un bilan de compétences sans finalité précise : vous risqueriez de ne pas être pleinement motivé, d’abandonner à mi-chemin ou de ne pas assimiler pleinement les enseignements à en tirer. Au mieux, ce bilan sera effectué dans les règles de l’art mais sera vite oublié au profit des urgences de notre vite quotidienne, professionnelle comme personnelle.
Envisagez donc le bilan de compétences comme l’étape fondatrice d’un projet professionnel : savoir où vous en êtes et ce dont vous êtes capable afin d’évoluer au mieux, compte-tenu de ce que le bilan aura dévoilé. Il peut s’agir d’une évolution professionnelle, une promotion ou encore une reconversion ! Le bilan sera utile dans ces situations pour vous offrir une compréhension fine de vos atouts et savoir les mettre à profit afin d’atteindre votre objectif.


Aborder le bilan de compétences à sa juste valeur


Autre point clé, ne pensez pas que le bilan de compétence se suffit à lui seul : il s’agit davantage d’un point de départ sur lequel vous devrez capitaliser. Il vous faudra par la suite apprendre à bien valoriser vos forces et aptitudes, ou travailler afin de de compenser les faiblesses qu’il aurait permis d’identifier. Cela exige une double dose de travail, mais il faudra poursuivre vos efforts jusqu’à l’obtention de l’objectif désiré.


L’erreur à ne pas faire : penser qu’un bilan de compétences peut être réalisé seul


Enfin, ne pensez pas qu’un bilan de compétence réalisé seul en suivant un template trouvé sur le web sera réellement efficace. Un bon bilan professionnel est un bilan conçu sur-mesure pour votre profil et vos aspirations, chapeauté par un expert en évolution professionnelle. Mieux vaut faire appel à un organisme spécialisé dans la réalisation de bilan de compétences afin d’être certain que le temps investi en vaut la chandelle. Ce type de bilan peut être financé par différentes subventions provenant de votre entreprise actuelle, votre région ou encore l’état. Vous pouvez ainsi bénéficier pour un faible coût d’un bilan de haute-qualité et de l’ensemble des prestations qui l’accompagnent : un gage de réussite certain pour votre projet professionnel.

Comment un réseau d’entrepreneur peut vous aider à développer votre activité ?

Vous venez de lancer votre activité, d’acquérir une entreprise ou cherchez tout simplement à développer votre business ? Il peut sembler parfois difficile voire impossible de de développer davantage par manque de financement, de temps ou encore de connaissances. Heureusement, pour ce dernier point, une solution existe : les réseaux d’entrepreneurs ! On vous en parle plus en détails dans cet article.

Se retrouver entre entrepreneurs et partager vos expériences

Les réseaux d’entrepreneurs ont le vent en poupe, et pour cause : ce sont des lieux physiques comme virtuels pour les entrepreneurs, parfois dédiés à un secteur d’activité précis ou au contraire ouvert à tous. Y participer vous permettra de rencontrer et échanger avec d’autres entrepreneurs, bénéficiant ainsi de leurs précieux conseils. En effet, vous trouverez forcément parmi eux un individu ayant affronté les mêmes problématiques que vous et qui pourra donc vous accompagner à son tour ! Il n’est pas rare que ces réseaux d’entrepreneurs soient chapeautés par des experts en entrepreneuriat, véritable mine d’informations pour votre activité. Tant dans le développement que la gestion de votre activité, tout conseil est bon à prendre pour assurer l’avenir de votre entreprise.

L’échange social au cœur des réseaux d’entrepreneurs, entre réunion et lien social

Ces réseaux disposent bien souvent d’espaces de rencontre ou de coworking qui vous permettront de rencontrer et travailler directement avec des profils similaires au vôtre. Que les séances soient organisées en ateliers ou simplement des réunions informelles autour d’un bon café, l’ambiance est bien plus détendue et agréable : les participants sont ici de leur plein gré, soucieux d’en apprendre plus pour se développer et en retour partager leurs expériences.

Vous pouvez considérer ces réseaux d’entrepreneurs comme des « regroupements de cerveaux » auquel vous vous intégrerez. Vous pourrez ainsi participer à la réussite d’autres entrepreneurs et en échange bénéficier vous aussi de leurs précieux retours. Si vous rejoignez un réseau d’accompagnement d’entrepreneurs bénéficiant du soutien d’une structure publique ou privée, vous aurez ainsi un accès privilégié à leurs prestations : experts comptables, formations, conseils personnalisés…

Se constituer un réseau professionnel solide qui pourrait s’avérer utile par la suite

Bien plus que les conseils que vous recevrez au sein du réseau d’entrepreneur qui seront déjà fort utiles pour booster votre activité, il faut penser aux nombreux contacts que vous nouerez lors de ces échanges. Qu’ils s’agissent d’autres entrepreneurs, d’experts en gestion ou en comptabilité, ou simplement de curieux du monde de l’entrepreneuriat, vous bénéficierez ainsi d’un carnet d’adresses bien remplis.

Peut-être aurez-vous besoin d’un profil de ce type plus tard, et à l’inverse ces individus détiendront vos informations professionnelles et pourront vous contacter en cas de besoin ! Le bouche-à-oreille est très puissant dans le monde de l’entrepreneuriat, vous permettant de sécuriser certains contrats ou d’accéder à des collaborations intéressantes. Les réseaux d’entrepreneurs ne sont donc pas à négliger, au court terme comme au long terme !

Comment choisir sa tablette durcie en tant que professionnel ?

Utilisée majoritairement dans le secteur de l’industrie, les tablettes durcies sont l’outil indispensable pour travailler en extérieur ou dans des conditions extrêmes. Également connue sous le nom de tablette industrielle, elle est utilisée notamment dans les environnements dits difficiles qui ne sont pas habituellement prévus pour les appareils électroniques : lieux poussiéreux, chambres froides, chaufferies, etc. Découvrons ensemble aujourd’hui comment faire le bon choix pour votre tablette professionnelle.

Opter pour une résistance à toutes épreuves

Selon vos besoins, il vous faudra choisir une tablette durcie avec des caractéristiques spécifiques. Dans un premier temps, les tablettes professionnelles possèdent un indice de protection IP qui est toujours composé de deux chiffres.

Cet indicateur indique la résistance de l’appareil face à la poussière ainsi qu’à l’eau. Il s’agit de la majorité des tablettes et elles sont caractérisées par la protection IP65.

Certains modèles sont encore plus performants et peuvent résister entièrement à la poussière voir même à une immersion temporaire : il s’agit de l’indice de protection IP69.

La tablette durcie doit également être résistante face aux chocs violents, aux chutes, aux vibrations ou encore aux chocs thermiques. Cette résistance est mentionnée à travers la classification MIL STD. Il s’agit là d’un standard militaire conçu par le système de défense américain et qui assure un haut niveau de robustesse au matériel. Sur la majorité des tablettes durcies, nous retrouvons également des caractéristiques spécifiques pour l’écran. La technologie Gorilla Glass est la plus utilisée pour les tablettes durcies et renforce la solidité de l’écran en cas de chutes ou de chocs.

Quelle taille d’écran pour votre tablette durcie ?

Après la robustesse de l’appareil, la taille et la résolution de l’écran est le deuxième facteur le plus important dans le choix de votre tablette durcie. Les tailles sont habituellement comprises entre 5“ et 14“. Dans un premier temps, vous trouverez les écrans de taille smartphone, à savoir les écrans allant de 5“ à 6“. Les dalles de ce type de tablettes durcies possèdent des dimensions similaires à celle d’un smartphone. L’avantage de ce format est le faible poids ainsi que la facilité de transport.

Les formats les plus utilisés dans le domaine industriel restent les formats 7“ à 10“. Avec un écran plus large et des systèmes d’exploitation Android, ces tablettes durcies sont davantage conçues pour l’utilisation d’applications métiers.

 

Pour résumer, plusieurs éléments entrent en compte dans le choix de votre tablette professionnelle, à savoir ses caractéristiques de résistance ainsi que la taille de l’écran.