Faut-il craindre l’échec quand on est entrepreneur ?

Avatar photo
février 21, 2019
861 Vues

Une entreprise sur 2. Il s’agit de la proportion d’entreprises en France qui ne survivent pas plus de 5 ans. Il existe de nombreux autres chiffres de ce type, et il pourrait décourager même les plus téméraires à se lancer dans l’entrepreneuriat. Se pose alors la question suivante : faut-il craindre l’échec quand on est entrepreneur ? Nous allons essayer de trouver ensemble les réponses à cette question et les solutions pour y remédier.

L’échec fait partie des possibilités

L’échec est une éventualité pour tout entrepreneur qui souhaite créer sa structure. Est-ce à faire qu’il faille le craindre pour autant ? La réponse est claire : non. La crainte de l’échec n’entrainera que stress et décisions trop peu risquées pour réellement développer votre activité. En d’autres termes, la crainte de l’échec sera plus susceptible de vous entraver plutôt que de vous motiver. C’est pourquoi il vaut mieux envisager l’échec comme une possibilité – à éviter cela va de soi. Soyez prêt(e) à affronter cette éventualité, mais faites tout votre possible pour que cela n’arrive pas. Ainsi, vous transformerez l’énergie négative générée par la peur en énergie positive qui vous apportera motivation et créativité.

L’échec n’est pas une fin en soi

Nous allons poursuivre avec une évidence, mais ce sont les échecs qui construisent les succès. S’il s’agit d’une maxime vue et revue, il n’en demeure pas moins qu’elle contient une part de vérité. Vous n’y croyez pas ? Jetons un coup d’œil aux parcours de certains des plus grands entrepreneurs. Prenons par exemple le cas de Henry Ford. Avant de créer son entreprise à succès Ford Motors Company, il avait fondé une entreprise qui fut un échec monumental et le ruina pendant 5 ans. A ce sujet, H. Ford dira qu’ « échouer, c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente. »

Plus récemment, Jack Ma, le fondateur d’AliBaba, a lui aussi connu plusieurs échecs retentissants : recalés de l’école de Police qu’il souhaitait intégrer, il a postulé 10 fois à Harvard sans succès ou a encore été le seul candidat recalé sur une sélection de 24 pour travailler entant qu’équipier chez KFC. Il est désormais à la tête d’une des plus grosses entreprises au monde.

Nos conseils pour éviter d’échouer

Si l’échec n’est pas une fin en soi, il est préférable de l’éviter lorsque c’est possible. Voici donc quelques conseils pour mener votre création d’entreprise à bien :

  • Réaliser une étude de marché afin d’identifier les besoins de la clientèle potentielle et de savoir comment se positionner pour l’attirer
  • Prévoir comment vous allez financer les premiers mois de votre activité. En effet, il y aura beaucoup de dépenses et peu de rentrées d’argent. On n’acquiert pas une clientèle en un jour.
  • Ne pas se disperser dans on activité. Cantonnez vous à un ou deux services ou produits au début. Une fois la machine lancée, il sera temps de penser à diversifier.
  • Gardez le moral. Avant d’avoir des hauts, il y aura probablement beaucoup de bas. Sans tomber dans l’obstination, vous allez vivre des situations lors desquelles il faudra vous accrocher et ne pas abandonner.
  • N’hésitez pas à demander conseil et à vous entourer de personnes d’expérience pour les tâches inconnues telle la comptabilité par exemple. Il vaut parfois mieux dépenser un peu plus d’argent que de perdre beaucoup de temps.

Créer son entreprise demande beaucoup de temps et d’énergie. Mais vous verrez qu’il n’y a rien de plus gratifiant que de vivre de son projet, de ses idées et de ses envies.

Vous serez intéressé par

Management
87 Vues

Soyez proactif dans la gestion de votre carrière professionnelle !

stephanie - juin 27, 2022

Pour évoluer dans son parcours professionnel et atteindre des postes plus prestigieux et/ou mieux rémunérés, la proactivité est une qualité…

Uncategorized
174 Vues

Le bilan de compétences est-il fait pour vous ?

stan gire - mars 9, 2022

Lorsque l’on cherche à changer d’emploi ou faire le point sur sa carrière, il n’est pas rare de se pencher…

Les enjeux du bien-être au bureau
Stratégie
533 Vues
Stratégie
533 Vues

Les enjeux du bien-être au bureau

stan gire - décembre 9, 2020

Les années 2000 ont connu un virage important dans la stratégie de gestion des ressources humaines des entreprises. Le bien-être…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié